Voyages

Roadtrip en Écosse : partie 4

15 septembre 2019

Pour terminer notre voyage, nous partons donc de Skye pour rejoindre Édimbourg, ville des plus évidentes pour une première en Écosse, où nous passerons trois jours à déambuler sur les pavés et flâner dans des lieux de royauté et de parfaite beauté.

Si cet article sera bien plus court que les trois autres, c’est parce que nous avons passé bien du temps à aller et venir dans les nombreuses boutiques de pierres et de tartan, à baver devant de jolies pièces de couture – pour certaines inabordables – ainsi qu’à… boire dans de jolis pubs. Il n’est aucune virée entre amies sans un peu (ou beaucoup) d’emplettes.

Notre budget arrivant petit à petit à bout de forces, nous avons donc sélectionné ce qui nous attirait le plus, prenant notre mal en patience pour un (évident) second voyage. Ce que nous avons cherché à Édimbourg, au-delà d’une “pause” dans nos vadrouilles, c’est un semblant de rêve, un miroitement accessible et même quelque peu… orienté. J’avais jusqu’alors simplement énoncé la série Outlander comme dénominateur non négligeable de notre curiosité pour ce beau pays ; il était grand temps de fouler quelques lieux de tournage et laisser vivre un instant quelques fantasmes et autres fantaisies.  

Hopetoun House, chez le duc de Sandrigham

Quittons les contrées sauvages des highlands explorées dans les deuxième et troisième articles, et tâchons de faire honneur à la noblesse des lieux. Aperçue dans les trois premières saisons de la série, Hopetoun House est une fabuleuse demeure du XVIIIe siècle, dont la décoration revêt des atours très versaillais, et dont il est facile de projeter grandes occasions, mariages et autres tournages face à l’immensité du domaine. Si l’intérieur se charge de dorures, de tapisseries et de mobilier orné, l’extérieur respire par sa simplicité et surtout son étendue.

La vaste cour devant le château introduit une immense zone de pelouse taillée au centimètre près, et libre à nous de choisir qui du côté gauche ou du côté droit de la demeure nous fait les yeux doux : à droite, des cours secondaires semblables à de jolies ruelles et les écuries ; à gauche, un chemin plus verdoyant s’enfonçant vers le petit bois.

Midhope Castle, Lallybroch for ever

Non loin de chez Sandrigham se trouve un autre lieu de tournage que certainement seuls les fans de la série prennent le temps de découvrir. Au bout d’un long chemin de terre perdu au milieu des champs se trouve Midhope Castle, demeure inhabitée et fermée au public que l’on peut cependant admirer de l’extérieur. Si quelques détails ont été modifiés pour la série, comme par exemple la végétation en réalité inexistante à gauche de l’arche d’entrée, nous nous imprégnons de l’atmosphère que nous étions venues chercher. Non loin de nous, d’autres fans qui rendent quelques prises de vue un peu périlleuses. Mais une fois les marches en pierres dégagées, nous y prenons place à tour de rôle, sans costumes d’époques mais des images plein la tête.

Dans un recoin de souvenirs fictifs il y a d’épais bracelets ivoires que l’on s’échange, des enfants qui courent, et un homme cruel en veste rouge. C’est un lieu que la fiction a rendu émouvant, familial et pour nous un peu magique.

Nous sommes chez les Fraser. Bienvenue à Lallybroch.

Dernière note depuis les hauteurs

De retour à la ville, nous passerons nos derniers instants à admirer la lumière du jour qui tombe depuis les hauteurs d’Arthur’s Seat, où les sentiers escarpés sont éprouvants et capricieux, mais donnent à voir Édimbourg dans toute sa splendeur pour les grimpeurs les plus valeureux.

L’Écosse est en somme un pays sublime, aux landes chargées d’histoires et aux ruelles serties de pavés foulés par les fantômes. Les terres que j’ai eu la chance d’arpenter sont mystiques et imprégnées de merveilles, tantôt douces, tantôt sauvages ; la nature y est souvent préservée. Les populations sont accueillantes et chaque endroit avait à mon sens sa chaleur propre. C’était peut-être le plus agréable. Avec le calme, sûrement.

Il me tarde de revenir. À commencer par Skye, où il me reste encore bien des miles à parcourir.
(Avant de dormir)
(Pardon)

You Might Also Like

No Comments

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :